Tout d’abord, j’ai créé deux ensembles Star Wars Battleship. Celui-ci a les poteaux déjà attachés aux navires. L’autre (ici : https://www.thingiverse.com/thing:5585333) n’a pas de poteaux attachés pour permettre une impression où le fond du navire n’est pas moche (si c’est important pour vous), mais cela signifie également que vous devez imprimer les poteaux séparément et les coller (avec de la superglue).

Avec cet ensemble, tous les poteaux sont positionnés exactement là où ils doivent être pour fonctionner avec un jeu de cuirassé traditionnel acheté en magasin. Si vous imprimez celui où il faut coller les poteaux après, il va falloir gérer ça. Cependant, j’inclus quand même des messages dans cet ensemble au cas où certains des messages de vos navires seraient cassants et se briseraient. Si cela se produit, vous pouvez imprimer quelques poteaux, les couper à la bonne taille, puis les coller jusqu’à l’endroit où le poteau s’est cassé. Notez que j’inclus des messages autonomes, mais aussi des messages avec des stabilisateurs, ce qui facilite l’impression réussie du message. Bien sûr, après l’impression, vous retirerez simplement le stabilisateur du poteau.

Je n’ai créé aucun de ces vaisseaux moi-même, mais j’ai plutôt récupéré chacun d’eux à partir de divers postes Thingiverse. Cependant, j’ai passé de très nombreuses heures à préparer ces modèles pour le cuirassé, y compris le dimensionnement, le positionnement des poteaux et des piquets, le perçage des trous de piquets, et j’ai dû faire pas mal de travail de modélisation (principalement dans Meshmixer) pour même pouvoir percer le trous de cheville de cuirassé sans erreurs, et aussi pour les rendre imprimables (c’est-à-dire les rendre solides plutôt que d’avoir des intérieurs creux).

Vous remarquerez qu’avec beaucoup d’entre eux, les trous de cheville ne sont pas exactement au centre des carrés du cuirassé. En effet, la plupart des navires étaient suffisamment minces pour que les trous de cheville les traversent complètement et les poteaux devaient être centrés sur les carrés. Quoi qu’il en soit, il devrait être assez facile de dire quels trous appartiennent à quelles coordonnées.

En raison de la finesse de certaines des nageoires et des ailes, il est important que dans votre slicer vous régliez l’expansion horizontale sur 0,2 (mais n’allez pas plus loin que cela car cela rendrait les poteaux trop épais).

Avec l’ATAT Walker, vous remarquerez que j’ai un ATAT Walker et un ATAT Walker Short. Le court a des jambes plus épaisses et imprimera probablement beaucoup plus facilement. Avec l’ATAT Walker original, je l’ai fait imprimer, mais j’ai dû coller les jambes ensemble à plusieurs endroits. De plus, avec cette pièce, vous imprimerez la plaque de poteau ATAT, puis supercollez ceci à cela. Lorsque vous faites cela, veillez à aligner les pieds afin qu’ils ne bloquent aucun trou.

J’ai inclus un « Instructions d’impression pour les navires avec Posts.txt » avec les paramètres cura que j’ai utilisés pour imprimer les navires.



Télécharger STL sur www.thingiverse.com

Laisser une réponse